Facebook

La cuisine locale de Taïwan

La cuisine Taiwanais comprend de nombreux type de plats, dont certains représentatifs de l’histoire de l’île (Ex: éthnie Hoklo, aborigènes, Hakka,..) ainsi que des dérivés de la cuisine traditionnelle chinoise comme la soupe de nouille au bœuf. La cuisine de Taiwan a été influencée par celle des provinces du sud de la Chine (Fujian notamment). Cependant, ces cuisines ont évolués et on acquis une nouvelle identité Taiwanaise. Pendant la période d’occupation Japonaise (1895-1945), Taiwan a acquis de nouveaux aliments et condiments.

 

Quelques plats représentatifs

  • jiû-hî ke : Soupe contenant des morceaux de calmar
  • o• bí-ko : « pudding » de riz trempé dans de la sauce de soja.
  • ló•-bah-pn̄g : porc émincé (en cube ou haché), puis servi sur du riz
  • Nouilles à l’anguille :  Dans une soupe épaissie avec de l’amidon
  • Pâte de soja « malodorante »
  • Poulet aux trois tasses : la sauce est composée d’une tasse d’alcool sucré ou d’alcool de riz, une tasse de saindoux fondu, d’huile de sésame noir ou de sucre et une tasse de sauce de soja.

Il existe de nombreux autres plats représentatifs. Ils sont généralement peu salés et peuvent contenir des légumes en dehors de la viande.

Les restaurants végétariens ne sont pas rares et offrent un large choix de plats.

Il existe aussi une sorte de barbecue, appelé khòng-iô, qui consiste à faire une sorte de pyramide creuse dans la terre, qu’on fait chauffer jusqu’à ce que la terre rougisse. On fait ensuite s’écrouler la pyramide sur les canettes qui contiennent les ingrédients, jusqu’à la fin de la cuisson.

 

Les poissons, le porc, les fruits de mer et les volailles (poulet surtout), les aliments à base de soja ou et les légumes sont des ingrédients très utilisés. Le bœuf est une viande moins utilisée à Taiwan.

La cuisine de Taiwan varie en fonction des caractéristiques géographiques. L’agriculture est très intensive car l’île est très peuplée. De nombreux produits aquatiques sont consommés. L’aquaculture est développée.

De par sa position subtropicale, Taiwan possède d’importantes variétés de fruit (papayes, mangues, goyaves, caramboles, jamboses) ainsi que beaucoup de légumes et diverse variétés de melons et de citrus. Les produits frais se trouvent en abondance dans les magasins.

Cette cuisine renferme aussi un large choix d’assaisonnements, comme la sauce de soja, l’alcool de riz, l’huile de sésame,…

 

Desserts

  • Thé aux perles : des boules de tapioca sont ajoutées au thé au lait
  • sian-chháu : boisson (ou soupe) contenant de la gelée mesona chinensis, servie chaude ou froide.
  • ò-giô-peng : dessert gélatineux jeune pâle
  • ō͘-á-peng : pâte de racine de taro gelée.
  • chhú-khak-ké : pâtisseries faites d’une pâte de farine de riz

2 Responses to “La cuisine locale de Taïwan”

  1. Humberto dit :

    It’s impressive that you are getting ideas from this
    piece of writing as well as from our dialogue made at
    this place.

    Feel free to visit my blog – garcinia cambogia free trial canada;
    Humberto,

  2. Virginia dit :

    Alexa Chung looks effortlessly elegant in a chunky knit cardigan and also Kurt
    Cobain printed Tee shirts backstage at the V Celebration, 21st August, 2010.

    Also visit my homepage socialbusiness.in.ua – Virginia,